A
Une des entrées de la Maison Tuchenn
Cour, détail.


Habiter l'espace public.
Architecture éphèmère, notre "cabaret à ciel ouvert" offre à l'espace public une diversité d'usages. Apparaissant, disparaissant en quelques heures, le voilà tour à tour buvette accueillante, scène ouverte, lieu de rencontres et de débats. Rendu visible pour quelques jours, cet objet habite durablement l'espace. Il offre à la manifestation qui l'invite une visibilité permanente, il donne de la durée à l'éphèmère, il concrétise la poétique de la ville.

Résidence au fourneau - octobre 2007.
Habiter l'espace public Scénographie de la Maison Tuchenn

Mise en oeuvre - la construction -

L'effet de surprise du temps d'installation d'une telle structure - 8.heures - devait passer par une rationnalisation des différentes parties du décor, du transport et des assemblages. Ainsi la structure n'est composée que de morceaux plans n'ayant pour la plupart aucune partie qui dépasse. Pour la plupart, les pièces respectent la contrainte d'une cote multiple de 0,83m X1,2m.

Montage de la régie
Panneaux multiple de la régie.

Mise en oeuvre - Le montage -

Le montage des structures se fait au sol. Une fois achevés, les éléments ainsi montés sont redressés évitant le travail en hauteur. La majorité des assemblages se fait par "clavetage" et "goupillage", ne nécessitant qu'un simple marteau de charpentier.

Montage de la maison TuchennMontage du préau au sol.

Montage de la Maison Tuchenn.

Démontage de la Volière
montage préauPréau dréssé.

Mise en oeuvre - La déco -

La trés grande proximite du spectacteur impose une exigence particulière quand on veut jouer du naturalisme. Le spectateur ne dit pas qu'on s'y croit, il dit qu'on s'y croirait, comme si la magie du naturalisme ne prenait que de s'annoncer comme tour de passe-passe. Une patine réussie, c'est celle qu'on a envie de toucher, de gratter et de regarder à nouveaux pour qu'alors soit convoquée une nouvelle vraisemblance. Souvenirs de moments passés, cette mémoire visuelle et affective s'appuie sur des lieux aux images inscrites comme autant de possibles. Premiers baisers volés sur les bétons mousseux de l'appenti du grand père, pluie battante sous les hangars, vieux enduits aux fantômes de machines disparues, tout est faux dans la "MAISON TUCHENN", mais qu'importe si les aciers rouillés sont en résine, les crépis en toile et les bétons en bois, ce sont d'idéals supports à nos errances passées. La nostalgie est un artifice qui nous rapproche plus facilement de la mort.

Éléments techniques

 cliquer pour suivante : éléments techniques
décor de la maison Tuchenn assis devant la volière
Décor de la verrière, la serveuse
Rideau de fer du préau.
Pilier préau.

Partis pris scénographiques

flèche de direction
Photographies, J.P Estournet